Approfondir

Bienvenue dans le centre de ressources numériques du Mirabellum !

Approfondissez vos connaissances sur le site archéologique de Mirebeau en consultant les articles, vidéos, etc. sur le camp romain et le sanctuaire lingon.

Photographies de fouilles, plans topographiques, relevés, documents scientifiques, artefacts, interviews de spécialistes, témoignages des habitants, le Mirabellum met à votre disposition ses ressources pour vous permettre d’accroître vos connaissances.

Bonne consultation !

    Le camp militaire romain de Mirebeau-sur-Bèze

    Dans cette communication, datée du 1er avril 1992, Michel Reddé fait état des vingt-cinq années de travaux menés sur le camp romain de Mirebeau-sur-Bèze. Il propose ainsi une présentation des recherches effectuées et actualisée de ses propres conclusions.

    En savoir plus
    20190411135433
    Discussion entre un légionnaire romain et Henri Léchenet à propos du camp de la VIIIe légion

    Le camp romain de Mirebeau-sur-Bèze

    La Legion VIII Augusta a été envoyée à Mirebeau-sur-Bèze suite aux troubles qui y sont survenus à Mirebeau-sur-Bèze lors de l’année des quatre empereurs, en 69 de notre ère.

    Découvrez le camp de la légion avec le groupe de reconstitution Leg VIII et Henri Léchenet.

    Découvrir la vidéo
    20190411135433

    Légionnaires romains chez les Lingons : la VIIIème Avgvsta à Mirebeau (Côte-d’Or)

    Par les tuiles à estampilles ramassées dans les champs et par les photographies aériennes et les fouilles réalisées depuis 1964, la présence de la VIIIème Légion à Mirebeau est avérée. Les légionnaires construisirent un vaste camp à remparts, portes, principia, magasins, thermes, amphithéâtre et d’après les dernières données, débarcadère sur la Bèze et peut-être nécropole.

    En savoir plus
    20190411135433

    La distribution des tuiles estampillées de la VIIIe légion Avgvsta autour de Mirebeau-sur-Bèze (Côte-d’Or, France)

    La VIIIe légion Auguste s’est installée à Mirebeau­-sur­-Bèze (Côte­d’Or) après 70 ap. J.­C. suite à des troubles surve­nus chez les Lingons et elle y est restée jusqu’au temps de Domitien. Pendant leur stationnement, qui a duré près de vingt ans, ces militaires ont fabriqué des tuiles estampillées au nom de la légion.

    En savoir plus
    20190411135433